01 / Blabla

Diplômé de l’ECV Provence avec les honneurs, où je me suis spécialisé en édition et identité visuelle, je me suis ensuite formé grâce à de nombreuses expériences professionnelles comme chez TousDesK, Manuela Dechamps Otamendi ou encore Base Design.

Conscient de l’importance du web, j’ai expérimenté à Bruxelles pendant deux ans en Freelance afin d’apprendre les rouages du web design et du développement en autodidacte. Travaillant seul, j’ai rapidement atteint une limite difficile à franchir sans expérience au sein d’une vraie équipe.

J’ai donc rejoint l’équipe de E-Merchant, plateforme e-commerce et marketplace sur Paris en tant que Web designer. Pour ensuite, continuer d’acquérir l’expérience recherchée, au sein de CANAL+ en tant que Graphiste, développeur front-end & webmaster.

Aujourd’hui freelance sur Annecy, je suis toujours à la recherche de nouvelles opportunités, collaborations & projets intéressants.

02 / Collaborations & clients

CANAL+
E-Merchant
Whole and Simply
Noir Basic
BGA agence web
Deborah Robbiano
Don’t Try Studio
Manuela Otamendi

Tong Magazine
La Banque Alimentaire
Amélie Marneffe
Restaurant Racine
Cafe Loyal
Action Scénique vzw
Whole & Simply
Clara Dutilleul

Un peu plus sur moi

03 / Un peu de photographies

La photographie argentique ou numérique, me permet de garder un œil analytique sur mon environnement. Que ce soit pour essayer de capter une émotion, ou simplement une beauté momentanée.

04 / Beaucoup de musique

Constamment à la recherche de nouveautés musicales, je passe énormément de temps à fouiner les blogs, les labels ou simplement les découvertes de la semaine Spotify. Je classe ensuite le tout en playlist d’une heure que je recense sur le blog de God Donut. En bonus, voici une playlist pour vos deux prochaines heures de travail.

05 / Un peu geek

Si l’idée a germé en 2005 en organisant un LAN entre quelques amis pour s’amuser, la Gaming Gen est aujourd’hui une association et un événement réunissant des centaines de joueurs, une dizaine de compétitions, plus de 70 stands et quelques 3500 visiteurs. On se balade entre les présentations des dernières technologies, les stands d’écoles partenaires orientant les intéressés vers les métiers du digital et du jeu vidéo, les bornes d’arcades et autres compétitions de scrabble. Si je ne suis pas un gros joueur, c’est l’idée de travailler entre amis, réunir toutes les générations autour du jeux et redorer l’image de l’e-sport en général qui m’a poussé à participer à cette superbe aventure tous les ans à Gardanne.

Et si je ne vous ai pas convaincus.
On organise aussi des tournois
de battle de Mario Kart en vrai.